Une écharpe en patchwork pour l’automne

Bonjour à vous, ami(e)s de passage, adeptes des loisirs créatifs, maîtres de aiguilles à tricoter!

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous présenter une de mes écharpes favorites, tricotée il y a de ça deux ans (eh oui, il était temps de rattraper mon retard!).

J’étais tombée sur ce joli modèle effet patchwork à la sortie du catalogue automne/hiver n°98 de Phildar. Je m’étais régalée à le réaliser puisqu’on alternait laines et points, bref, pas de place à l’ennui!

Pas besoin d’être une experte en tricot pour se lancer, juste d’avoir un petit peu de pratique derrière soi. C’est d’ailleurs un très bon modèle pour s’essayer à de nouveaux points, puisqu’il s’agit de tricoter des rectangles en jersey, en point de blé ou en côtes anglaises, que l’on assemblera ensuite.

Une idée de patchwork qui me ravit, à reprendre et adapter à sa guise avec les laines et couleurs de son choix!

J’espère que le résultat vous plaira autant qu’à moi et que cela vous donnera des idées pour de futures créations! Très belle journée à toutes et tous!

dsc_0846dsc_0858dsc_0862

Le bandeau en côtes anglaises impossibles


Photo du 07-02-13 à 11.30

Depuis plus d’un an, la mode est au bandeau! J’avais donc décidé d’en fabriquer un moi-même à partir d’un modèle trouvé une nouvelle fois dans un catalogue phildar (n°58). C’était la première fois que je tricotais des côtes anglaises, et même si leur relief et leur élasticité m’ont aussitôt conquise, j’ai aussi découvert leur côté obscur… il est infiniment compliqué de corriger ses erreurs avec un tel motif…

Alors certes, vous me direz qu’il suffit d’être attentive… mais honnêtement, pour moi qui ai la manie de tricoter en écoutant la radio et /ou en téléphonant, c’est impossible! Résultat: j’avais fini par comprendre comment les réparer!

Super! Un tutoriel me direz-vous!

Et bien… j’aurais bien aimé, mais depuis j’ai oublié… Reste à attendre un prochain ouvrage en côtes anglaises, pour que je retrouve ma combine, et promis, je partagerai!

En attendant, voici le résultat… j’avais prévu de faire une séance photo sérieuse, mais l’arrivée de mon chaton démoniaque l’a fait quelque peu déraper…

Photo du 07-02-13 à 11.31

Photo du 07-02-13 à 11.20 #3

L’hiver sera snood

DSC_0182

Bonjour à tous et Bonne année! J’espère que vous avez passé de très bonnes fêtes de fin d’année.

Pour célébrer la fin de 2012 et le début de 2013, j’ai eu de mon côté le plaisir de retrouver Olivia et son époux. Ne les ayant pas vu depuis un long moment, j’avais préparé dans le plus grand secret (ou presque!) des cadeaux de Noël à leur offrir. Et puisque ces derniers temps ont été ceux du snood et du jacquard, j’en profite pour vous présenter le snood (en jacquard!) que j’ai tricoté pour le mari d’Olivia!

J’avais repéré ce modèle dans un catalogue phildar (et oui, encore… dans le catalogue homme n°60) depuis un moment. J’aimais beaucoup ces motifs, et puis, tricoter quelque chose en jacquard à un homme qui vit en Suède, à défaut d’être original, cela semblait assez approprié. J’ai alors contacté Olivia afin qu’elle m’aide à choisir les couleurs qui s’accorderaient le mieux avec la garde-robe de l’homme.

Le résultat, vous l’avez devant les yeux.

DSC_0185

DSC02064

Dans un prochain post, je vous présenterai le cadeau que j’ai réservé à Olivia, mais patience…

Jacquard, mon amour!

DSC02025

Bonjour bonjour les enfants!

Après une semaine de vacances bien méritées en Dordogne, où j’ai eu l’occasion d’initier Olivia au crochet (elle ne devrait pas tarder à vous narrer ses exploits), me voici de retour pour vous présenter une écharpe (et oui, encore!).

Veuillez par avance excuser la moindre qualité des photos, mais je n’ai malheureusement pas pu apporter mon encombrant appareil photo réflex dans ma Bourgogne natale, où je passe les fêtes de fin d’année.

Mais revenons-en au vif du sujet. L’année dernière, bien avant que la folie des grannies ne me prenne, mon obsession était entièrement dirigée vers le jacquard. Il fallait que je m’y mette, et comme bien souvent, j’ai alors pioché un modèle dans un catalogue phildar. Au détour d’une page, j’ai trouvé cette écharpe sympathique écrue et noire et ai attaqué mon ouvrage.

Grâce à des vidéos sur internet, j’ai rapidement appris à jongler avec mes deux fils. Plus rien ne pouvait m’arrêter! J’étais la reine du jacquard!

Et puis, au fur et à mesure que l’écharpe grandissait, je me suis décidée à l’offrir à ma chère et tendre maman pour son anniversaire. Nul besoin de vous préciser qu’au moment d’ouvrir le paquet, elle était ravie!

DSC02038

DSC02031

DSC02041

DSC02044

L’innocence de la jeune tricoteuse

DSC_0205

Il y a plus d’un an, j’étais une tricoteuse innocente… mais ça, c’était avant le drame Messieurs-Dames…

Je consultais alors le catalogue accessoires automne-hiver phildar (n°42) à la recherche d’un modèle relativement facile, car j’avais décidé de me remettre sérieusement au tricot. C’est alors que soudain, je tombe sur une magnifique écharpe tressée rouge vif! A côté de celle-ci figure la mention « facile », exactement ce qu’il me fallait! 

Facile…

Facile, oui…

mais long, terriblement long… et fastidieux….

Innocente donc, je commande tout le matériel, et hop, commence à tricoter.

Une première bande de côtes 3/2 de 2m20…

Une seconde bande de côtes 3/2 de 2m20…

Une troisième bande de côtes 3/2 de 2m20…

Vient alors le moment de tresser le tout de manière régulière… chose dont je suis tout à fait incapable.  Je finis donc par engager  ma chère et tendre maman qui le fait avec une dextérité étonnante!

Mais pas le temps de se reposer! Il faut faire des franges!

Finie? Non! Il faut encore enrouler chaque extrémité avec un fil!

Mais le découragement me gagna définitivement au moment de la toute dernière tâche… la couture de chaque croisement afin que l’ensemble tienne. Résultat: l’écharpe atterrit directement dans un tiroir où elle resta bien au chaud pendant de nombreux mois, avant que les premiers frimas de l’hiver ne me la fasse ressortir et terminer il y a environ deux mois.

DSC_0206

DSC_0225

DSC_0220

A votre bon coeur messieurs-dames!

DSC_0191

Mesdames et Messieurs, j’ai aujourd’hui l’honneur et le plaisir de vous présenter un bonnet, tricoté pour la bonne cause d’après un modèle phildar (catalogue accessoire n°77 pour ceux que ça intéresse)!

Une amie et collègue doctorante m’a demandé il y a quelques mois de fabriquer quelque chose pour la tombola organisée par l’association dont elle fait partie. Cette association vise à protéger les lapins de compagnie, en recueillant des lapins abandonnés ou en situation de détresse comme dans des hoardings. Ils sont ensuite soignés, sociabilisés, éduqués puis adoptés par des familles sérieuses (si cela vous intéresse vous pouvez visiter leur site ici).

Ce bonnet constitue donc un des lots à gagner si vous participer à cette tombola. Vous pouvez acheter des tickets jusqu’au 16 décembre et faire une bonne action du même coup si le coeur vous en dit (pour participer cliquez ici)!

DSC_0192